Test Razer Thunderbolt 4 Dock : un hub USB-C/station d'accueil sobre et particulièrement performant

Test Razer Thunderbolt 4 Dock : un hub USB-C/station d’accueil sobre et particulièrement performant

Construction & Ergonomie

Le Razer Thunderbolt 4 Dock est un pavé en aluminium façon MacBook. Il mesure 19 cm de large et 7,4 cm de profondeur pour une épaisseur de 2,7 cm. Il est accompagné d’un chargeur de 135 W aux dimensions plus contenues (23 x 6,8 x 1,3 cm). Un câble blanc de 80 cm à la norme Thunderbolt 4 permet de relier la station d’accueil à un ordinateur.

station d'accueil Razer Thunderbolt 4 chargeur 135w usb-c

Le chargeur de 135 West est un peu plus compact que le dock.

Le boîtier tout en aluminium est particulièrement soigné. Le port Thunderbolt 4 au format USB-C sur la face avant permet de relier un PC. On trouve également le lecteur de carte et une prise mini-jack pour un casque. Un port Kensington habille la face gauche du boîtier, tandis que le reste de la connectique se situe sur l’arrière (trois ports USB, trois ports Thunderbolt, un port Ethernet et la prise d’alimentation).

dock razer thunderbolt 4 usb-c 4.0 hub station d'accueil framework ordinateur portable

La teinte du Razer Thunderbolt 4 Dock s’accorde parfaitement avec le Framework Laptop.

Les normes supportées par le dock Thunderbolt 4 sont à la pointe de la connectique actuelle. Les trois ports USB-A sont ainsi compatibles avec la norme USB 3.2 Gen2 (soit 10 Gb/s) et le lecteur de carte SD avec la norme UHS-II (312 Mo/s). Bémol pour le port Ethernet qui atteint “seulement” le Gigabit. Enfin, les quatre ports Thunderbolt 4 au format USB-C encaissent théoriquement 40 Gb/s. À noter que tous les ports USB-C sont compatibles avec la recharge jusqu’à 100 W.

dock razer Thunderbolt 4 station d'accueil USB-C

La face avant va à l’essentiel.

Pour ce qui est des écrans, les normes Thunderbolt 3 et 4 ne peuvent supporter « que » deux écrans 4K à 60 Hz ou un écran 8K à 30 Hz. Attention possesseurs d’Apple M1, vous ne pouvez étendre l’affichage qu’à un seul écran externe. Pour outrepasser cette limitation, il vous faudra équiper d’un hub compatible DisplayLink.

On aurait également souhaité que Razer intègre des ports DisplayPort plein format, plus courant que les câbles USB-C/DisplayPort. Autre autre grande absente, l’interface HDMI est tout simplement absente.

station d'accueil d'accueil Thunderbolt 4 Razer RJ45 USB-C

On aurait aimé un effort sur l’alignement des ports.

Le passage sous notre caméra thermique ne révèle aucune chauffe anormale de la station d’accueil. La surface ne dépasse pas les 33 °C, même après une journée de travail et de sollicitations diverses et variées.

photo thermique razer Thunderbolt 4 dock station d'accueil usb-c

Aucune surchauffe à signaler.

Note de la rédaction : 5 sur 5

Performance

Pour tester le Razer Thunderbolt 4 Dock, nous lui avons connecté deux écrans 4K, un SSD externe Crucial X8, un dongle Logitech Unify, un câble Ethernet et une carte SD pouvant atteindre 300 Mo/s.

débit USB-C Thunderbolt 4 Razer station d'accueil

Débits obtenus sur les différents ports du Razer Thunderbolt Dock 4.

Les trois ports USB 3.2 Gen2 (10 Gb/s) permettent à notre SSD externe d’atteindre des débits moyens de 980 Mo/s en lecture et en écriture, ce qui correspond à peu de chose près aux vitesses théoriques. Pour ce qui est des ports Thunderbolt, nous atteignons cette fois-ci 1002 Mo/s. En vérité, nous n’avons pas pu saturer ces ports et c’est donc notre SSD externe qui se trouve être le facteur limitant. Normalement, les ports Thunderbolt 4 doivent permettre d’atteindre un maximum théorique de 2750 Mo/s.

Le port Gigabit est légèrement en deçà de ce que propose l’interface. Nous avons mesuré 816 Mb/s (102 Mo/s) en moyenne lors d’un transfert de données.
Le lecteur de carte SD à la norme UHS-II nous permet d’atteindre une moyenne de 243 Mo/s en lecture et en écriture, des débits encore une fois légèrement retirés puisque notre carte SD est capable d’atteindre les 300 Mo /s en lecture et en écriture.

Le branchement en DisplayPort à deux moniteurs d’une définition de 3840 x 2160 pixels à 60 Hz n’a pas posé de problème et permet de travailler en multi-écran sereinement.

Points forts

  • Conception sobre.

  • Débits importants.

  • Lecteur de carte UHS-II.

Points faibles

  • Pas de prix HDMI.

  • Pas de DisplayPort plein format.

  • Prix ​​RJ45 “seulement” à la norme Gigabit.

Conclusion

5 étoiles par LesNumériques.com
Remarque globale

Note de la rédaction : 5 sur 5

Comment fonctionne la notation ?

Le Razer Thunderbolt 4 Dock offre des vitesses importantes sur toutes les interfaces embarquées. Razer se montre cependant timide sur le port réseau limité à la norme Gigabit, alors que la norme 2,5G commence à se démocratiser sur la box des opérateurs. En outre, l’absence de ports HDMI et DisplayPort plein format nécessite de s’équiper en câbles de conversion.

Sous-Notes

  • Construction & Ergonomie

    Note de la rédaction : 5 sur 5

  • Performance

    Note de la rédaction : 5 sur 5

Leave a Comment

Your email address will not be published.