Test Ezviz DB2 Pro : une sonnette-caméra connectée bien équipée

Test Ezviz DB2 Pro : une sonnette-caméra connectée bien équipée

La sonnette DB2 Pro fonctionne avec l’application Ezviz, tout comme les caméras de la marque. On retrouve d’ailleurs plus ou moins les mêmes fonctionnalités, puisque la sonnette peut également faire office de caméra de surveillance et détecter les mouvements et les personnes. L’utilisateur a alors le choix parmi trois niveaux de sensibilité, et la possibilité d’être averti par des notifications en cas d’activité. Elle sera dans tous les cas enregistrés, sur la carte microSD ou dans le cloud en souscrivant à CloudPlay.

En outre, Ezviz propose une “détection de vagabondage” visant à éloigner les rôdeurs en activant l’alarme de la sonnette dès qu’une personne reste plus de 1 à 15 s devant la porte. L’option aurait pu être intéressante avec une limite de temps plus longue et des notifications associées. En l’état, elle n’apporte pas grand-chose de plus que la détection de personnes, qu’il n’est d’ailleurs pas possible d’activer simultanément. Il aurait été plus intéressant de pouvoir être notifié lorsque quelqu’un reste plusieurs minutes devant la maison, par exemple.

Bien sûr, puisqu’il s’agit d’une sonnette, la DB2 Pro peut également être activée manuellement par les visiteurs à l’aide du bouton dédié. Une séquence est alors enregistrée et un écran d’appel apparaît sur le smartphone de l’utilisateur, avec un aperçu du moment où la sonnette a été activée. L’utilisateur peut également consulter le direct avant de décrocher et modifier sa voix. Une voix d’homme est notamment proposée et pourra-être à une femme d’intimider plus automatiquement un visiteur non souhaité.

En revanche, si le smartphone est en veille, l’appel ne s’affiche pas et aucune notification ne permet de savoir que quelqu’un a sonné. Le smartphone sort simplement de veille, sans émettre de signal ou afficher quelque chose à l’écran. Le problème est peut-être lié au smartphone utilisé pour le test (un Sony Xperia 5 III), mais c’est en tout cas très gênant puisqu’il faut donc obligatoirement le déverrouiller pour voir que quelqu’un a sonné. S’il est trop tard pour répondre, l’utilisateur tombera automatiquement sur l’historique des événements en déverrouillant son smartphone et verra alors l’appel manqué, mais l’on aurait encore apprécié une notification.

Puisque la DB2 Pro fonctionne sur batterie, il peut être utile de désactiver ou alléger certaines fonctionnalités pour avoir à la recharger moins souvent, mais Ezviz a prévu des profils prédéfinis pour guider l’utilisateur. Il est même possible de programmer ces profils tout au long de la journée pour ne plus avoir à les changer manuellement. Pour vérifier le niveau de batterie, il suffit de se rendre sur la page principale de la sonnette, qui donne également accès au direct, à l’historique des événements et à la désactivation du carillon. Soulignons d’ailleurs que le volume et la sonnerie de ce dernier peuvent être modifiés.

L’application d’Ezviz est donc relativement complète, mais un peu moins tout de même que celle de Ring avec ses zones de détections personnalisables ou que celle de Google qui permet également la détection de véhicules et de colis, et même la reconnaissance de visages avec l’abonnement payant. Soulignons enfin qu’il est possible de lier son compte Ezviz avec Google Home et Alexa afin de visualiser les images sur les écrans Nest et Echo Show. Les appareils Echo peuvent également servir de carillons, mais la fonctionnalité ne semble pas être proposée chez Google.

Leave a Comment

Your email address will not be published.