quand les manettes s'invitent à la maison de retraite

quand les manettes s’invitent à la maison de retraite

ReportageA la maison de retraite des Chenêts, dans la ville de Courbevoie, des ateliers de jeux vidéo sont organisés chaque semaine à destination des résidents.

Marguerite est quelque peu remontée. « Reste là, toi ! Il n’arrête pas de faire le zouave, celui-ci ! », s’écrie-t-elle face à un écran qui diffuse une partie de Mario Kart 8 Deluxe sur Switch, la console de Nintendo. Alors qu’elle observe son personnage, Luigi, s’écarter du circuit, elle tente tant bien que mal de redresser son volant sous les encouragements d’un public dont l’âge moyen avoisine 80 ans.

le mois de mars, elle fait partie de la petite Depuis une vingtaine de résidents de la maison de retraite privée des Chenêts, à Courbevoie (Hauts-de-Seine), qui se produit tous les jeudis aux ateliers de jeux vidéo organisés conjointement par l’ l’association Silver Geek et les jeunes volontaires de La Bêta-Pi, qui fait intervenir des animateurs professionnels et bénévoles auprès de différents publics. L’objectif de Silver Geek : favoriser le lien intergénérationnel et répondre à l’exclusion numérique des personnes âgées tout en leur permettant de pratiquer une activité physique à l’aide du jeu vidéo.

Du haut de ses 100 ans, Lucienne s’avance, agite la Wiimote et, d’un geste assuré, réalise un strike

Dans une salle ornée de lampions et de guirlandes en papier crépon, avant 15 heures, deux rangées de chaises ont été disposées autour d’un écran géant pour que tout le monde puisse profiter du spectacle. A tour de rôle, les animateurs proposent aux résidents de s’affronter dans l’épreuve de bowling du jeu vidéo Sports Wii. Du haut de ses 100 ans, Lucienne s’avance à l’aide d’un déambulateur aux pieds ornés de balles de tennis. Elle agite la Wiimote, la manette à reconnaissance du mouvement de la console et, d’un geste assuré, réalise un strike, applaudi aussitôt par une poignée de résidents.

Partie de bowling sur « Wii Sports » pour les résidents de la maison de retraite Les Chenêts, guidés par les intervenants de l'association, à Courbevoie (Hauts-de-Seine), le 16 juin 2022.

« C’est une championne à 100 ans passés ! », exulte Odile, qui passe le plus clair de son temps à commenter les performances des autres. Elle fait partie des rares participants à avoir déjà joué à des jeux vidéo avant de participer à l’atelier, notamment, sur tablette, à des applications de mots mélangés et des jeux de mémoire. Elle se rend aussi souvent à d’autres activités organisées au sein de la maison de retraite, comme le loto et le tricot. « Ça nous occupe : ce n’est pas toujours rigolo de rester seul dans sa chambre. »

Vieux motards que jamais

Plusieurs résidents nous confient avoir eu des difficultés au début – dont Josiane, qui s’est entraînée à faire le geste de la Wiimote jusque dans sa chambre – avant de gagner en aisance. Les animateurs qui sont là pour les accompagner et jouer avec eux ont modifié certains paramètres, pour rendre les jeux plus accessibles : « Sur Mario Karton désactive tout ce qui est lancer de carapaces et de peaux de banane »résume Anne-Laure, l’une des volontaires, en précisant la liste des « armes » accessibles dans cette parodie de jeu de course automobile. « Nous avons aussi activé le mode pilotage automatique, pour que les joueurs n’aient qu’à tourner le volant, et nous essayons de mettre des circuits qui ne sont pas trop chargés visuelment – ​​le Désert ou la Route arc-en-ciel, ce n’est pas idéal. »

Il vous reste 63,89% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Leave a Comment

Your email address will not be published.