les dépenses folles des mineurs de crypto depuis 2021

les dépenses folles des mineurs de crypto depuis 2021

Les mineurs de cryptomonnaies ont dépensé plus de 15 milliards de dollars pour des cartes graphiques en l’espace de 18 mois. En août, la mise à jour de l’Ether devrait cependant mettre un terme à l’appétit des fermes de minage, tout comme à la pénurie de GPU.

Les mineurs d’Ether, la deuxième cryptomonnaie la plus valorisée du marché, ont été achetés pour 15 milliards de cartes graphiques depuis janvier 2021, avance Bitpro Consulting, une firme spécialisée dans la remise à neuf de machines de minage. Ce calcul ne prend pas en compte les coûts des accessoires tels que le câblage et les transformateurs, souligne Bloomberg, qui relai l’information.

Pour miner de l’Ether, les fermes de minage font tourner en continu de puissantes cartes graphiques. Le minage de crypto-actifs repose en effet sur la puissance de calcul des GPU. C’est grâce aux composants de Nvidia ou AMD que les transactions de la blockchain Ethereum sont validées. Les mineurs reçoivent des récompenses financières en échange de leur travail. C’est pourquoi les mineurs ont accaparé une importante partie de la production de cartes graphiquesau détriment des particuliers, notamment des joueurs de jeu vidéo.

« Dans l’ensemble, le prix des GPU a augmenté d’au moins 300 % à tous les niveaux au milieu de 2021 alors que les prix des cryptomonnaies ont atteint un sommet »relate Bitpro Consulting sur son site web.

Ces dernières semaines, l’appétit gargantuesque des crypto-mineurs pour les GPU s’est radicalement réduit. L’effondrement du marché des cryptomonnaies a provoqué une forte baisse du cours de l’Ether. Après s’être envolé au-delà des 4500 dollars en 2021, le cours a replongé sous les 1000 dollars. Ce krach a provoqué une forte baisse de la rentabilité des mineurs. Ils sont nombreux à avoir mis en vente leur matériel sur le marché de l’occasion pour renflouer les caisses.

La fin du minage d’Ether… et de la pénurie de GPU ?

La chute des cours n’est pas le seul facteur qui explique la vente massive de GPU dédiée au minage. D’ici à la fin de l’année, l’Ether va avoir droit à une importante mise à jour de son protocole. Cette mise à jour, connue sous le nom d’Ether 2.0, consiste à faire migrer la cryptomonnaie de la preuve de travail vers la preuve d’enjeu. Ce changement vise à réduire la consommation énergétique du réseau tout en réduisant la sécurité.

Une fois la migration effectuée, il sera presque impossible de miner de l’Ether en s’appuyant sur des GPU. La communauté des mineurs se prépare de longue date à ce changement d’ampleur. C’est aussi pourquoi une pléthore de crypto-mineurs ont revendu leurs infrastructures quand le marché s’est effondré. Anticipant la fin de leurs activités, ils cherchent à récupérer l’argent sur le matériel qui sera bientôt inutile.

Cette transition devrait donc avoir un impact sur le marché des cartes graphiques. Si une partie des mineurs se tourneront vers d’autres cryptomonnaies, certaines infrastructures vont inévitablement disparaître. De nombreux particuliers, qui minent de l’Ether chez eux, devaient aussi se désintéresser du minage. Interrogé par Bloomberg, un mineur résident en Ukraine regrette « une perte presque complète d’une bonne source de revenus ».

La migration de l’Ether vers la preuve d’enjeu est prévue dans le courant d’août 2022. Les développeurs de la blockchain Ethereum ont décidé de retarder la mise à jour, présentée comme une bombe de difficultés, de plusieurs mois. C’est déjà la 5e fois que la mise à jour est reportée.

La source :

Bloomberg

Leave a Comment

Your email address will not be published.