Elden Ring au top, Devolver dans la tourmente… les actus business de la semaine

Elden Ring au top, Devolver dans la tourmente… les actus business de la semaine

Nouvelles affaires Elden Ring au top, Devolver dans la tourmente… les actus business de la semaine

Chiffres de ventes, rachats de studios, bilans financiers, mercato des développeurs, investissements… si ces sujets vous intéressent, vous êtes au bon endroit. Nous vous informons d’un point sur l’actualité commerciale de la semaine diffusée.

Sommaire

  • Elden Ring reprend la tête des ventes aux États-Unis
  • Devolver : des ventes moins bonnes qu’espérées depuis janvier
  • Focus Entertainment dévoile ses résultats, 31 jeux prévus d’ici mars 2025
  • Le studio Firesprite de Sony prend de l’ampleur
  • En bref dans l’actualité business de la semaine

Elden Ring reprend la tête des ventes aux États-Unis

“Le marché a déséspérément besoin de grosses nouvelles sorties” : commentaire vocal Mat Piscatelle du cabinet d’études NPD Group résume le bilan du mois de mai 2022 aux États-Unis. Les chiffres sont peu reluisants : les dépenses en jeux, consoles et accessoires ont chuté de 19 % pour atteindre un chiffre d’affaires de 3,7 milliards de dollars. C’est le plus faible montant enregistré depuis février 2020 (3,5 milliards de dollars), et c’est aussi le septième mois d’affilée où les dépenses ont baissé.

Le constat est simple : dans le top 50 des meilleures ventes en mai, on trouve… une seule nouveauté. Il s’agit d’Evil Dead The Game, installé en 4e place. Face au manque de concurrence, des jeux comme Call of Duty Modern Warfare (2019) et Skyrim refont surface dans le top 20. Au sommet, c’est logiquement Elden Ring qui récupère son trône, faisant glisser LEGO Star Wars La Saga Skywalker à la 2e lieu. On peut également souligner la jolie performance de Nintendo Switch Sports qui, pour son deuxième mois de commercialisation, grimpe de la 5e à la 3e position. Les jeux Nintendo font globalement bonne figure avec huit représentants, ce qui est d’autant plus impressionnant que les ventes sur l’eShop ne sont pas mises à jour ici, tandis que Sony place MLB The Show 22, Horizon Forbidden West et Gran Turismo 7.

Du côté des consoles, la Switch a été la console la plus vendue à la fois en volume et en valeur sur le mois de mai. Sur l’année en cours, la machine de Nintendo domine en nombre d’unités vendues, tandis que les Xbox Series ont généré le plus d’argent.

Les meilleures ventes de mai aux États-Unis

Les meilleures ventes de 2022 aux États-Unis

Elden Ring au top, Devolver dans la tourmente… les actus business de la semaine

Devolver : des ventes moins bonnes qu’espérées depuis janvier

Elden Ring au top, Devolver dans la tourmente… les actus business de la semaine

Entré à la bourse de Londres en novembre dernier, Devolver Digital se doit désormais de communiquer régulièrement sur ses résultats financiers. Cette semaine, l’éditeur basé au Texas a averti ses investisseurs que les ventes de ses jeux sortis entre janvier et mai 2022 moins élevées que prévues. D’après la firme, c’est la conséquence d’un marché compétitif et de “facteurs spécifiques à chaque jeu” dont elle va tenir compte pour ses prochains titres. “Dans le même temps, il y a eu une augmentation attendue des coûts d’amortissement liés à ces jeux ainsi que des augmentations des frais généraux d’exploitation due à l’inflation, aux effectifs et au marketing”notez également le communiqué.

Sur la période concernée, Shadow Warrior 3, Weird West, Trek to Yomi et Serious Sam Siberian Mayhem sont les principaux jeux lancés par Devolver. On peut noter que les trois premiers ont pour point commun d’avoir été intégrés à un abonnement dès leur sortie : le Game Pass pour Trek to Yomi et Weird West, et le PS Now pour Shadow Warrrior 3.

Devolver s’attend à redresser la barre sur le second semestre 2022. L’éditeur va mettre sur les sorties de Return to Monkey Island, Cult of the Lamb, Reigns Three Kingdoms ou encore Wizard with a Gun, mais aussi sur son vaste catalogue de jeux déjà disponibles (plus de 90 titres) d’où provient la majorité de ses revenus. Sur l’ensemble de l’année 2022, Devolver anticipe un chiffre d’affaires situé entre 125 et 135 millions d’euros, ce qui représentait une belle hausse par rapport à 2021 (90 millions d’euros), et un bénéfice avant intérêts et impôt compris entre 25 et 30 millions d’euros.

Focus Entertainment dévoile ses résultats, 31 jeux prévus d’ici mars 2025

Elden Ring au top, Devolver dans la tourmente… les actus business de la semaine

Coup d’arrêt pour Focus Entertainment. Après plusieurs années de croissance, l’éditeur et développeur français affiche des résultats en nette baisse pour son exercice fiscal clos le 31 mars 2022, avec un chiffre d’affaires de 142 millions d’euros (-17 %) et un bénéfice net de 3 millions d’euros (-78 %). Ces chiffres sont jugés “légèrement au-dessus des attentes” d’après le communiqué du groupe.

Plusieurs données sont à souligner. Tout d’abord, 88 % des ventes de jeux Focus ont été réalisées en téléchargement. Trois jeux ont “fortement gagné au chiffre d’affaires” : SnowRunner, Insurgency Sandstorm et A Plague Tale : Innocence. Les “bonnes performances” de Necromunda Hired Gun et d’Aliens Fireteam Elite sont également mentionnés.

Focus indique avoir dépensé 35 millions d’euros dans le développement de nouveaux jeux au cours de l’année, contre 39,5 millions d’euros lors de l’exercice précédent. La firme a aussi déboursé 59,1 millions d’euros pour racheter les studios Dotemu, Leikir Studio, Streum On Studio et Douze Dixièmes. Pour renflouer les caisses, 68,8 millions d’euros ont été levés en mai 2021, ainsi que 130 millions d’euros sous la forme de financement bancaire dont 52 millions ont été tirés à fin mars 2022. Au 31 mars dernier, la trésorerie de Focus s’élevait à 62,6 millions d’euros.

Enfin, le bilan se penche sur l’avenir de manière optimiste. Focus annonce que son line-up de jeux sur les trois prochaines années est le plus ambitieux de son histoire, avec pas moins de 31 jeux qui devraient être lancés d’ici mars 2025. On peut déjà considérer Hardspace : Shipbreaker, lancé en version 1.0 le 24 mai dernier, comme un succès avec ses 500 000 exemplaires vendus. La firme va aussi pouvoir compter sur Teenage Mutant Ninja Turtles : Shredder’s Revenge (sorti le 16 juin), Evil West (20 septembre), A Plague Tale : Requiem (dont la date de sortie sera révélée le 23 juin) ou encore Aliens : Dark Descente (2023). On apprend également qu’un nouveau “jeu ambitieux” développé par Deck13 (The Surge) est prévu pour début 2023.

Le studio Firesprite de Sony prend de l’ampleur

Elden Ring au top, Devolver dans la tourmente… les actus business de la semaine

Firesprite un visiblement de grandes ambitions. Racheté par Sony en septembre dernier, le studio va déménager dans de nouveaux locaux, toujours situés à Liverpool, mais bien plus grands avec un espace de 4 645 m² à disposition contre seulement 215 m² auparavant. Un mouvement qui témoigne de l’importante croissance qu’il connaît depuis quelques années. Fondé en 2012 par d’anciens membres de Studio Liverpool (Wipeout), Firesprite compte aujourd’hui plus de 300 employés et continue de recruter massivement, en témoigne les quelque 50 offres d’emploi répertoriées sur son site. Avant son rachat, le studio était déjà un partenaire proche de Sony. Il a notamment signé le FPS horrifique The Persistence, d’abord sorti sur PS VR en 2018, et a participé au développement de The Playroom et The Playroom VR.

actuellement, l’équipe britannique codéveloppe le jeu PSVR 2 Horizon : Call of the Mountain avec Guerrilla Games tout en oeuvrant sur trois autres projets AAA développés avec le moteur Unreal Engine 5, comme le démontre ses différentes offres d’emplois. Il est fait mention d’un jeu d’aventure narratif sombre et ambitieux, d’un jeu de tir multijoueur PvP basé sur une nouvelle licence et orienté “jeu service”, et d’un jeu d’action multijoueur avec des véhicules. Concernant ce dernier, il serait question d’un reboot de la franchise Twisted Metal d’après la rumeur.

En bref dans l’actualité business de la semaine

  • Après un mois d’accès anticipé sur Steam, V Rising a passé la barre des 2 millions de ventes.
  • Kojima Productions a confirmé que sa collaboration avec Xbox autour d’un jeu reposant sur le cloud ne remet pas en cause sa relation avec Sony. “De nombreuses personnes nous ont interrogées sur notre collaboration avec Sony. Sachez que nous continuons d’entretenir un très bon partenariat avec PlayStation également”peut-on lire sur le compte Twitter du studio.
  • Nintendo Switch Sports est en tête des ventes physiques en France pour la sixième d’affiliation. Il est suivi par Minecraft (version Switch), Mario Kart 8 Deluxe, Horizon Forbidden West (version PS5) et Kirby et le monde oublié.
  • La Switch, c’est désormais plus de 25 millions d’unités dépensées au Japon. Elle est la 3e console la plus vendue de l’archipel derrière la Game Boy (32,5 millions) et la Nintendo DS (33 millions).
  • Les jeux intégrés au catalogue de Netflix ont été téléchargés 13 millions de fois en cumulé d’après Sensor Tower. Le géant du streaming, qui compte pour rappel plus de 220 millions d’abonnés dans le monde, propose actuellement 24 jeux, contre 5 au lancement du service en novembre dernier. Prochainement, c’est Spiritfarer, Reigns : Three Kingdoms, Terra Nil, La Casa de Papel : Money Heist ou encore The Queen’s Gambit Chess qui vont débarquer.

Leave a Comment

Your email address will not be published.